Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

Mélissa crée son atelier de boiserie à Villers-le-Peuplier

Un atelier qui ne cesse de grandir.

Publié le

on

Alfred_le_lunien

Passionnée par le travail du bois depuis des années, Mélissa s’est lancée dans une activité de décoration. Avec des résultats éblouissants !

Mélissa a 34 ans et vit à Villers-le-Peuplier. Elle est graphiste de profession. Avec son mari, elle gère aussi un atelier de boiserie, avec passion et modestie. Elle y conçoit des produits, principalement destinés aux enfants, avec une machine unique et une approche locale. Alfred le Lunien, c’est le nom de ce beau projet, ne cesse de grandir.

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

“J’aime toujours avoir de nouveaux projets et explorer de nouvelles choses”, voilà comment Mélissa a lancé notre interview. Cette habitante de Villers-le-Peuplier avait déjà lancé son propre studio de graphisme, mais elle rêvait depuis très longtemps de vivre d’une autre passion débordante: le travail du bois.

Un artisanat qu’elle a découvert avec une idée très précise derrière la tête. “J’ai commencé à m’intéresser à la découpe/gravure laser il y a 10 ans. A l’époque, j’avais envie de concevoir des boucles d’oreille ainsi que des broches en bois”, nous détaille-t-elle. Freinée par le prix d’une telle machine, Mélissa avait mis son idée au placard.

Mais son compagnon, lui, n’a jamais cessé d’y croire, lançant suffisamment de rappels pour que l’idée finisse par germer. Il ne fallait plus qu’un coup de pouce du destin.

Un confinement productif

La vie a fait le reste. Si le monde a découvert le covid-19 et connu des confinements en série, Mélissa, elle, a fait connaissance avec l’insistance de son compagnon. Avec sa persuasion, il a su convaincre sa femme de tenter le coup. C’était parti pour une belle aventure.

“Le 23 décembre 2020, nous recevions notre machine professionnelle de découpe et de gravure laser”, se souvient Mélissa. Installée dans un atelier au sein de leur habitation de Villers, la machine a rapidement permis de raviver le flamme. Des idées ont germé et le couple s’est embarqué dans la fabrication d’une gamme élargie.

Ce que nous mettons en avant, c’est la possibilité de personnalisation de nos produits

Mélissa, créatrice d’Alfred le lunien

“Nous avons travaillé plusieurs mois afin de mettre notre projet en place. Se faire former à l’utilisation de la machine, se l’approprier, dessiner les prototypes, les produire, les améliorer, trouver le nom de notre atelier pour qu’il nous représente tous les deux, créer l’identité visuelle, mettre en place le webshop, faire les photos produits, etc”, raconte Mélissa.

Son ingénieur de mari s’occupe de la partie technique, tandis que Mélissa exploite ses compétences pour imaginer le produit et gérer la communication. Ayant chacun un boulot de leur côté, il leur a fallu 9 mois de travail pour ouvrir Alfred le Lunien au monde, au travers d’un webshop. Depuis, c’est la folie.

Tout pour la déco

Aujourd’hui, Alfred le Lunien a atteint sa vitesse de croisière. L’atelier est utilisé pour créer de nombreux accessoires décoratifs, principalement tournés vers l’enfance: boîtes à musique, nominettes pour cartable, décorations murales, veilleuses, miroirs, prénoms en bois…

Mélissa, en pleine réflexion.

L’objectif est surtout de s’adapter à la demande de chacun. “Ce que nous mettons en avant, c’est la possibilité de personnalisation de nos produits. Nous proposons de marquer ceux-ci avec, par exemple, le prénom de l’enfant, sa date de naissance, etc. Nous vendons aussi des produits non-personnalisables mais il ne s’agit que d’une petite partie de notre gamme de produits”, confirme Mélissa à ce sujet.

L’ambition est de rester dans la production locale. Notamment en collaborant avec des artisans de la région sur des produits en particulier. “Par exemple, nous faisons appel à une fleuriste de la région pour nos fioles de fleurs séchées (La cabane de Lorelys à Avennes) et à un petit brasseur pour la bière belge que nous proposons avec nos décapsuleurs (La Nanobrasserie de Marcelin à Tilf). Nous avons aussi collaboré avec deux créatrices (Lucette by Watypique à Waremme) qui nous ont conçu des fondants que l’on a intégrés à un porte-fondant en bois destiné aux dressings/armoires”, raconte Mélissa.

Aujourd’hui, tout peut se commander en ligne. Pour un objet personnalisé, comptez en moyenne une semaine de production. La gamme, elle, est régulièrement mise à jour, notamment en fonction du calendrier.

Une belle évolution

Si Mélissa et son mari sont très fiers de leur travail, ils restent les pieds sur terre. Ils sont conscients que leurs moyens de production sont encore relativement limités. Mais ils ont aussi une vision à long terme, avec des objectifs précis et concrets.

J’aimerais développer plus de produits orientés vers un public d’adultes, ce que nous avons déjà commencé à faire pour la fête des mères, la fête des pères“, nous confirme Mélissa. “Nous aimerions aussi proposer plus d’objets de décoration pour la maison”, précise-t-elle ensuite.

Son rêve de créer des boucles d’oreilles et des broches devient aussi plus accessible. La gamme “La Lunaire” est même en préparation et pourrait être proposée dans les prochains mois. Si le développement se poursuit de la bonne façon, une deuxième machine, plus grande, pourrait ouvrir de nouvelles perspectives à l’atelier.

Ce succès, c’est un véritable cadeau pour Alfred le Lunien. “Nous aimons tous les deux créer et travailler de nos mains et nous rêvions depuis longtemps de pouvoir lancer une activité à deux et dans laquelle nous pourrions donner vie à des objets décos, du quotidien ou orientés vers l’enfance”, avoue Mélissa, fière du travail accompli et des produits proposés.

Alfred le Lunien va poursuivre son chemin, tranquillement, au coeur du village de Villers-le-Peuplier. Une fameuse histoire à raconter !

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

INFOS HANNUT

Une rupture de canalisation provoque des inondations au centre de Hannut

Des inondations localisées sont signalées.

Publié le

on

Hannut-canalisation

Mauvaise surprise pour une série de commerçants et d’habitants du centre de Hannut. Une canalisation a cédé, provoquant des inondations localisées.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

La saison commence par un coup dur: le résumé de RFC Hannutois-UCE Liège

Le résumé audio de Radio Compile.

Publié le

on

RFC_Hannut_UCE_Liege

Le RFC Hannutois a malheureusement débuté sa saison par une contre-performance. Les Verts se sont inclinés d’entrée pour leur retour en P1 face à l’UCE Liège.

Date: 14 août 2022

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Un comptoir italien a ouvert ses portes à Hannut

Un petit air de Toscane.

Publié le

on

Cinque-Hannut

Le Cinque prend place dans l’ancien bar à soupe de Hannut. Un moyen de redécouvrir quelques spécialités italiennes.

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus