Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

La Main dans le Vrac agrandit ses locaux à Hélécine

L’épicerie va passer d’un local de 11 à 110 m² et permettra aux personnes de se servir eux-même.

Publié le

on

helecine_la_main_vrac_crowdfunding_une

À Hélécine, Sandrine Sauvage qui vend des produits en vrac, zéro déchets et locaux, vient de récolter plus de 14.000 € grâce à son crowdfunding. L’épicière, qui ne se sépare jamais de ses bocaux et tupperwares, va multiplier par dix la surface de son magasin.

C’est aller largement au-delà de ses espérances ! Sandrine Sauvage, propriétaire de La Main dans le Vrac à Hélécine, vient de finaliser son financement participatif ce samedi 24 mars, avec un résultat on ne peut plus concluant… Sur les 4500 € demandés, ce ne sont pas moins de 14.365 € qui ont été collectés ! Une très bonne nouvelle pour l’hélécinoise qui va pouvoir sereinement installer son magasin de produits en vrac dans une nouvelle bâtisse… passant de 11 à 110 m² !

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

Sandrine ne se sépare jamais de ses bocaux

À la Main dans le Vrac, Sandrine vend à son domicile depuis presque quatre ans, des produits zéro déchets, au maximum locaux et respectueux des travailleurs. « Pour le moment, dans 11 m², le client ne rentre pas, nous explique l’épicière. Je sers le client au comptoir. Ça me permet de bien connaître la personne et de leur faire découvrir ce que je propose. » À ce bénéfice, s’ajoute un inconvénient : le client ne peut pas se servir lui-même.

De 11 à 110 m²

Soutenue par le Credal, elle achète à Hélécine, les locaux d’un boulanger parti à la retraite. Désormais avec ce nouveau magasin, « le client pourra se servir tout seul. Évidemment, je continuerais de le faire en partie aussi pour garder mon concept de service direct et le contact, bien sûr. » Pour remplir l’espace, elle lance alors en février un financement participatif, qui vient tout juste de se terminer.

Ce nouvel espace offre beaucoup de possibilités

« Je continuerai de servir en partie pour garder mon concept de service direct et le contact »

sandrine sauvage, créatrice de La main dans le vrac

Avec celui-ci, elle va pouvoir se procurer tout le matériel nécessaire. « J’achète des silos en vrac, des frigos pour ajouter du frais. Également des gros fûts en bois avec les étagères, tous deux faits par un artisan local. » De quoi stocker et présenter les 800 produits dont dispose déjà Sandrine, et ceux qui viendront les complèter. « J’ai bien envie aussi de créer un espace quand on pourra se réunir et faire des mini ateliers, des conférences… ou juste prendre un café et papoter ! »

Pluie de valeurs

Avec ce nouveau local plus important, l’épicière en vrac va pouvoir continuer de travailler en gardant ses valeurs… Et ce muliplié par dix ! Car Sandrine est soucieuse de l’écologie et de notre environnement, consciente de l’importance d’une rémunération équitable en Belgique ou à l’étranger ou encore partisane de la solidarité. « Je trouve que s’entraider entre producteurs, c’est super important ! »

Dans son nouveau magasin, Sandrine veut continuer à partager ses valeurs

« Je trouve que s’entraider entre producteurs, c’est super important ! »

sandrine sauvage

Et la suite alors ? S’installer dans un premier temps cet été. Ensuite, recruter quelques personnes en plus. « Je vais chercher des employés, des étudiants surtout, pour pouvoir m’accompagner là-dedans ! » Un joli projet qui va permettre de continuer à faire vivre le social et le local !

Pour plus d’informations sur les produits ou sur l’avancement de la boutique, rendez-vous sur la page Facebook de La Main dans le Vrac.

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOS HANNUT

Les Variétés, le Plopsaqua et… l’agro-golf: le retour de quelques activités géniales dans la région de Hannut

Les activités de distraction de Hannut vont retrouver leur place.

Publié le

on

Plopsaqua_Hannut_Ouverture

Avec le déconfinement, certaines activités vont reprendre dans les prochains jours et prochaines semaines à Hannut. Mais pas que.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Des bureaux partagés dans l’ex-justice de Paix hannutoise

L’idée est avancée par le secrétaire d’état Mathieu Michel, en charge de la Régie des Bâtiments.

Publié le

on

hannut_justice_paix_coworking

Manu Douette doit rencontrer le secrétaire d’état en charge de la Régie des Bâtiments, Mathieu Michel, pour discuter de l’avenir de la bâtisse. Elle serait utilisée pour créer un espace de coworking.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Augmentation des lignes au Marché Couvert de Hannut

L’AVIQ souhaite doubler le nombre de lignes dans le bâtiment.

Publié le

on

Centre_de_vaccination_Hannut

L’AVIQ va prochainement doubler le nombre de lignes de vaccination à Hannut. Elles passeront de deux à quatre.

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus

Défiler vers le haut