Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

La Ferme Limbort de Braives se lance dans la fleur

La Ferme Limbort de Braives loue des champs de fleurs dans trois communes différentes.

Publié le

on

ferme_limbort_fleurs_une

Le couple propriétaire de la ferme a loué, il y a peu de temps, trois champs pour y faire pousser des fleurs de toutes sortes. Basé sur un système de confiance, il invite les amateurs de flore à venir se servir eux-mêmes à n’importe quel moment de la journée.

À la Ferme Limbort de Braives, on propose déjà champignons bio, gîte spacieux et désormais… fleurs de toutes les couleurs ! Laurence Limbort, 33 ans, a récemment loué avec son mari, trois jolis champs de fleurs dans la région Hesbignonne. Ouverts 24h/24 et 7j/7, le couple invite les amateurs de fleurs en tout genre à venir les cueillir pour se faire plaisir ou offrir à autrui un bien beau bouquet.

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

Une totale confiance

Dans les champs, la cueillette et l’achat sont bien particuliers. « Les gens viennent cueillir leurs fleurs eux-mêmes, et payent en fonction de ce qu’ils ont pris », nous explique la jeune braivoise. Sur place, un tarif est affiché. Une fois les plantes ramassées, il suffit alors de faire soi-même son compte puis de régler en liquide ou bancontact. « Notre travail à nous c’est seulement de planter les fleurs et d’entretenir les champs finalement ! »

« Les gens viennent cueillir leurs fleurs eux-mêmes, et payent en fonction de ce qu’ils ont pris »

Laurence limbort

Un concept simple basé sur l’honnêteté et qui fonctionne bien. Laurence raconte, « je trouve le concept hyper intéressant. L’idée qu’on peut se faire confiance, que les gens vont payer naturellement, j’aime beaucoup ! » Un moyen qui permet également de laisser les champs ouverts et libres en continu et d’éviter de trop nombreux déplacements. Hannut, Waremme et Hognoul… les terrains sont en effet bien éloignés les uns des autres !

Des fleurs, plein de fleurs

Dans les champs poussent tranquillement une multitude de plantes qui au fil des mois et des saisons, changent. « En ce moment, on a des tulipes et des narcisses », nous explique Laurence. « Puis ce sont les pivoines, les dahlias et les glaïeuls qui vont arriver. Les tournesols viendront finir la saison. » De quoi faire des bouquets bien fournis et variés. « Pour moi, c’est important de proposer des plantes locales et de saison ! », ajoute enjoué la jeune femme.

« On aimerait bien ouvrir dès l’année prochaine du côté de Braives. »

Laurence limbort

Dans le futur, le couple braivois souhaiterait installer le concept dans deux autres communes. « On aimerait bien ouvrir dès l’année prochaine du côté de Braives. On a des pistes également pour en ouvrir un du coté de Huy-Wanze. » L’opportunité pour les amoureux de la nature de se fournir en fleurs au plus près de chez eux.

Si vous souhaitez concevoir un bouquet coloré, rendez-vous à n’importe quel instant dans les champs de fleurs de Waremme, Hannut et Hognoul. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet ou contactez la Ferme Limbort au 0483/12.33.15.

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOS HANNUT

Un grand ramassage de déchets se prépare à Geer

L’opération est prévue à la fin du mois de mai.

Publié le

on

Ramassage_déchets_Geer

La commune invite les habitants à former des équipes pour soutenir l’effort collectif au service de la propreté. Une action pleine d’intelligence.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Les Variétés, le Plopsaqua et… l’agro-golf: le retour de quelques activités géniales dans la région de Hannut

Les activités de distraction de Hannut vont retrouver leur place.

Publié le

on

Plopsaqua_Hannut_Ouverture

Avec le déconfinement, certaines activités vont reprendre dans les prochains jours et prochaines semaines à Hannut. Mais pas que.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Des bureaux partagés dans l’ex-justice de Paix hannutoise

L’idée est avancée par le secrétaire d’état Mathieu Michel, en charge de la Régie des Bâtiments.

Publié le

on

hannut_justice_paix_coworking

Manu Douette doit rencontrer le secrétaire d’état en charge de la Régie des Bâtiments, Mathieu Michel, pour discuter de l’avenir de la bâtisse. Elle serait utilisée pour créer un espace de coworking.

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus

Défiler vers le haut