Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

La Ferme des 3 Moutons lance un crowdfunding pour de nouveaux projets à Braives

De nombreux projets sont à l’étude !

Publié le

on

La Ferme des 3 Moutons, à Braives, a lancé un crowdfunding pour financer ses nombreux projets de 2023.

Sarah Van Heertum et Benjamin Helleboudt ouvrent un crowdfunding pour leur ferme, la Ferme des 3 Moutons. Le couple propose dans la propriété, achetée en 2017 et officiellement ouverte en 2021, un système de culture original et étonnant: l’aquaponie. L’année 2023 marque le début d’une année pleine de projets, et pour les financer, les deux gérants ont décidé de passer par le financement participatif.

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

L’aquaponie, c’est un concept original de culture durable. Il propose un circuit fermé qui lie l’élevage de poissons à la culture de plantes. « C’est un écosystème fermé, couplé, qui fonctionne avec un élevage de truites. On va utiliser les déjections qui sont transformées par des bactéries pour que ce soit assimilable à des plantes qui sont, elles, sous serre dans des bassins« , explique Sarah, l’une des instigatrices du projet.

Un concept original

Graphistes de formation, nos deux tourtereaux ont eu l’idée de cette culture après avoir vu un reportage sur cette étonnante technique. « Pour faire court, on a vu un reportage il y a plusieurs années, et c’est vraiment ça qui a fait germer l’idée de l’aquaponie, d’en faire un projet de vie et commercial. Ce qui nous a inspiré, c’est de se dire que c’était une méthode de culture différente. Le concept de base nous avait vraiment touché donc on s’est dit qu’on devait faire quelque chose avec ça. Petit à petit, à force de réfléchir à comment mettre ça en place, on s’est dit que le mieux, c’était de trouver une ferme. C’est en achetant la ferme qu’on a pu dimensionner le projet, avec la taille des granges, du terrain… On avait vraiment les grandes lignes, et tout s’est concrétisé avec l’achat de la ferme« , continue la fermière.

La ferme se compose déjà d’une culture faite à partir de l’aquaponie et d’une épicerie qui propose des produits locaux. Le magasin propose en plus une multitude de produits du quotidien comme du papier toilette, de la charcuterie, des fromages, de la déco, des cosmétiques…

Une année pleine de projets

Mais le duo ne compte pas en rester là, que du contraire. Pour 2023, le premier gros projet, c’est la mise sur pied de ce qu’ils ont appelé le Local. « Le Local, ça va nous permettre d’accueillir différentes choses. C’est un espace qui va pouvoir accueillir des ateliers, des visites gourmandes, des visites didactiques, et toute une partie business« , précise la gérante. « On va travailler avec une amie qui est enseignante maternelle. L’idée, c’est de proposer des ateliers de trois, quatre heures le week-end. On encadrera un groupe d’enfants pour faire des recherches et du développement autour du bricolage, en utilisant ce qu’il y a autour de nous pour faire du matériel, utiliser le champ, l’infrastructure…« , précise Sarah, enthousiaste.

Les gérants aimeraient aussi mettre en place un service de restauration, La Cachette, avec notamment des soirées et des recettes originales articulées autour de produits locaux. « On aimerait travailler avec un cuisinier pour proposer des soirées avec des recettes originales, et proposer un menu qui est quand même élaboré pour pouvoir faire redécouvrir tous les produits locaux. On aimerait aussi avoir de temps en temps des soirées dédiées aux familles, où c’est un peu moins travaillé visuellement, mais qui seront plus accessibles. Nous voulons amener toute la préparation et le travail gourmand et gustatif pour les plus jeunes« , raconte-t-elle.

Un crowdfunding pour lancer les travaux

En plus du Local, Sarah et Benjamin aimeraient construire un nouveau bassin pour les truites. « En fait, pour la partie accueil au niveau du local et la partie cuisine, on fait tout en fonds propres. Mais ici, c’est vrai qu’il y a eu énormément d’augmentations de prix, donc finalement, on aurait besoin d’un coup de pouce pour pouvoir arriver jusqu’au bout de tous ces nouveaux projets, pour pouvoir lancer la totalité et ouvrir au plus vite les nouvelles parties de la ferme« , précise l’ancienne graphiste. « Et puis, en plus de ça, dans le crowdfunding, il y a la construction du troisième bassin d’élevage« , continue-t-elle.

La somme que le couple espère récolter s’élève à 25.000€, et le crowdfunding dure 1 mois. Si vous souhaitez soutenir la Ferme des 3 Moutons, vous pouvez les aider à financer les travaux via le lien de la collecte. Plus d’informations sont disponibles sur la page Facebook de la ferme.

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOS HANNUT

Trois nouvelles enseignes veulent s’installer à Hannut

Les permis ont été demandés.

Publié le

on

Nouveaux_Magasins_Hannut

Des demandes de permis ont été déposées pour installer trois nouvelles enseignes, toutes relativement connues, dans le centre de Hannut.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Un Laser Game éphémère proposé à Hannut

L’événement débutera le 12 juin.

Publié le

on

Laser_Game_Hannut_infos_pratiques

Une arène de près de 1200 mètres carrés sera installée du 12 au 16 juin au Parc de la Halette. Attendez-vous à quelques surprises.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

L’Hannurban Trail dévoile son parcours pour l’édition 2024

Il aura lieu le 16 juin.

Publié le

on

hannurban trail

Le jogging hannutois passera par de nombreux lieux de la commune, avec des parcours de 5 et 10 km proposés aux coureurs.

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus