Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

Deux ans d’existence, dont un de crise sanitaire: la folle histoire de l’Hypso Store de Hannut

L’histoire de ce commerce est un bon exemple de résilience.

Publié le

on

Hypso_Store_Hannut

Élise Godin ne s’attendait pas à cela. Il y a deux ans, la jeune femme ouvrait son magasin à Hannut. Sans savoir qu’elle allait devoir composer avec une crise majeure quelques mois plus tard.

L’Hypso Store de Hannut ouvrait en novembre 2019. Situé Grand Place 3, il était né de l’idée d’Élise Godin. Cette jeune femme, passionnée par l’entrepreneuriat, était toute heureuse d’enfin se lancer dans sa propre aventure.

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

« J’ai travaillé dans des boutiques de prêt à porter, mais je voulais une évolution différente », nous raconte la gérante. Âgée de 26 ans à l’époque, Élise n’était pourtant pas destinée à cela, elle qui s’est formée pour être professeure d’anglais. Avant d’opter pour la passion, comme bien d’autres avant elle.

Et elle avait une idée claire en tête. « Je suis une grande passionnée de mode et de vêtements, tant pour les hommes que pour les femmes. J’avais envie d’ouvrir ma boutique en proposant pas mal de tailles. Cela me frustrait de ne jamais en trouver ailleurs », raconte-t-elle. « On propose des vrais vêtements de grande taille, jusqu’au 5XL, histoire de proposer des choses en fonction des goûts de chacun ».

« On fait un business-plan, mais on ne prévoit pas une crise sanitaire mondiale dedans »

Élise Godin, créatrice de l’hypso store.

Hypso Store, avant d’être une boutique de vêtements, c’est un lieu de conseil. Élise est au petit soin pour ses clients. « J’ai mon petit cahier où j’écris dès qu’on me demande quelque chose de spécifique. J’avais envie d’offrir ce service en plus. Je vais alors chiner pour trouver des pistes et les proposer au client. Quand on bosse dans des chaines, c’est difficile d’avoir ce côté conseiller comme je préfère le faire. Et puis j’ai la fierté d’avoir mon bébé à moi ! », raconte Élise, radieuse de bonheur quand on aborde son magasin.

Un an de crise

Mais en mars 2020, 3 mois et demi après l’ouverture, Élise déchante. La Belgique se confine en raison de la pandémie de covid-19. S’ensuit une période aussi compliquée qu’angoissante, pour elle comme pour tant d’autres.

« On n’avait pas du tout prévu ça. On fait un business-plan, mais on ne prévoit pas une crise sanitaire mondiale dedans », raconte Élise. « Cela a été un choc, surtout quand on met toute son énergie dans l’ouverture d’un commerce. Heureusement, nous avons rapidement réagi », précise-t-elle.

Hypso Store a opté pour les formules classiques du confinement, avec des livraisons à domicile et des ventes à l’aide des réseaux sociaux. Le second confinement a mis fin à un souhait pour la gérante, qui voulait éviter l’e-commerce. « En novembre, on a lancé le site internet. On l’a sorti pour les 1 an du magasin, parce qu’il était fermé », précise-t-elle, reconnaissant préférer le contact humain à la vente en ligne.

Un retour qui se fait attendre

Aujourd’hui, la situation a changé, évolué. Mais le retour à la normale ne se fait pas encore ressentir. Élise le sait, elle qui constate cela au quotidien. « Encore tout à l’heure, j’ai une dame qui pensait que mon magasin venait d’ouvrir. Ce n’est pas si nouveau, mais les gens commencent seulement à ressortir et ne découvrent le magasin qu’à ce moment-là », précise-t-elle.

Mais Élise ne lâche rien et planche déjà sur la suite. « Cela a du mal à repartir mais on s’adapte avec des petites quantités pour ne pas avoir de stock. Cela reste une période un peu bizarre, on espère que ça repartira avec les fêtes », précise l’entrepreneuse, qui doit toujours composer sans employés.

« Je suis toujours toute seule en magasin. Je ne sais pas embaucher, je reçois beaucoup de CV mais pour l’instant je suis toute seule. Je rêve d’avoir quelqu’un avec moi, parce que ça veut dire que ça s’est bien développé », poursuit-elle, saluant aussi l’aide de son compagnon, qui la suit notamment chez les fournisseurs.

Le plein d’activités

Maintenant qu’elle peut fêter ses deux ans en présence de ses clients, Élise prévoit des festivités à la hauteur de l’événement.

D’abord sur les réseaux sociaux, avec une semaine de concours jusqu’à la fin du weekend. Chaque jour, un concours, dont certains en partenariat avec des commerçants hannutois. Notamment A la Soupe, qui sera à l’honneur ce jeudi.

Un weekend spécial aura lieu du 12 au 14 novembre. Pleins de surprises nous sont promises, avec une nocturne jusque 22 heures le vendredi. Et plus si le monde répond présent.

Bon anniversaire, Hypso Store !

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOS HANNUT

Le pole dance débarque du côté de Hannut

Des cours proposés chez Fitnessentiel.

Publié le

on

Pole_dance_Hannut

Pole Plaisure se lance dans des cours dédiés dans un centre de fitness hannutois. Ils seront organisés trois fois par semaine.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Braives cherche des places pour accueillir des réfugiés ukrainiens

Ces derniers fuient la guerre.

Publié le

on

Ukraine_Braives

Un appel a été lancé, quelques mois après l’accueil de 24 Ukrainiens frappés par la guerre. Ce sont des hébergements qui sont recherchés.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

La Maison des Jeunes a lancé une offre de vélos partagés

Des vélos seront à disposition des jeunes.

Publié le

on

Vélos_Maison_des_Jeunes_Hannut

La Maison des Jeunes de Hannut s’est mobilisée pour la mobilité douce, avec un projet vélo intéressant dans ses deux bâtiments.

Émission: La MJ Balance

Date: 14 novembre 2022

Équipe: Lynn Vanwonterghem et Nicolas Braeckman

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus