Nous suivre sur les réseaux sociaux
»wordpress

INFOS HANNUT

Carine a créé sa maison de retraite pour chevaux à Latinne

Rencontre avec Carine Dethoor.

Publié le

on

-

Sans être vétérinaire, Carine propose de prendre soin de chevaux à la retraite. Son objectif est simple: les garder au calme, paisiblement, pour qu’ils se sentent bien.

Carine Dethoor a 57 ans et vit à Latinne, tout près de Braives. Passionnée par le monde équestre, elle a ouvert, il y a une dizaine d’années, ce qui ressemble vulgairement à une maison de retraite pour chevaux. Au programme pour les équidés: des soins, beaucoup de temps et surtout, une totale liberté.

-> Retrouvez toutes les informations sur la région de Hannut

Formée à diverses techniques de soin, Carine a commencé par offrir ses services pour soulager les chevaux de particuliers à domicile. Mais aujourd’hui, elle propose surtout un service de pension complète pour héberger ces chevaux vieillissants, parfois fragilisés. Elle les soigne par des massages et des techniques liées au Shiatsu, qui consiste à soulager les animaux, notamment par des massages. Mais elle n’est pas vétérinaire.

« Je les accompagne jusqu’à la dernière seconde »

Carine dethoor, créatrice d’equigueri

Un choix qu’elle a opéré après un malheureux incident. « J’ai eu un cheval qui a été blessé suite à un accident de maréchalerie », nous raconte Carine. « Je n’ai pas trouvé, à l’époque, de maison ou d’endroit où l’on pouvait soigner mon cheval. Quand on a un cheval qui vieillit et qu’on a envie de lui offrir une fin de vie correcte, il faut trouver un endroit où l’on peut laisser l’animal en confiance », nous précise-t-elle ensuite.

Carine et ses chevaux.

Elle n’a jamais eu de meilleurs endroits que son centre personnel, appelé « Equigueri ». Les chevaux y profitent d’une belle prairie et de boxes ombragés. Ils sont surveillés et Carine veille sur eux au quotidien. « Les chevaux sont en liberté totale, que ce soit de jour ou de nuit, ils sortent quand ils le veulent. Je n’ai plus un cheval raide, ce qui est important pour les chevaux âgés, qui ont de l’arthrose », confirme Carine, qui parle aussi d’un sol adapté et sec en permanence pour améliorer le confort de ses animaux.

« Je surveille pour voir s’ils sont en bonne santé, s’ils le restent, s’ils ont besoin d’un traitement. Je les accompagne jusqu’à la dernière seconde », nous précise aussi Carine, qui a l’intention de continuer à prendre soin de ces équidés, parfois durement impactés par la vie. Les chevaux sont en groupe pour éviter l’isolement. Le prix d’une telle pension est fixé à 230€ par mois.

Un projet qu’elle porte à bras le corps et qu’elle n’abandonnerait pour rien au monde.

Continuer à lire
Cliquez pour commenter

Envoyer une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOS HANNUT

Un nouveau food-truck sera de passage cette semaine à Trognée

Rendez–vous le 6 décembre.

Publié le

on

Food_Truck_Trognée

Après deux essais concluants, le village a décidé de poursuivre ce qui devient une tradition: faire venir un food-truck pour réunir les habitants.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Une ludothèque XXL ouvre ses portes à la bibliothèque de Hannut

Publié le

on

Ludothèque_Hannut

Après la fermeture de l’espace du Collège Sainte-Croix, la Ludothèque renaît à la bibliothèque. Le tout est très impressionnant.

(suite…)

Continuer à lire

INFOS HANNUT

Ce club de Braives propose des combats à l’épée dignes des chevaliers

Nous les avons rencontré.

Publié le

on

Meyer_May_Rise_Braives

Le club Meyer May Rise était en démonstration vendredi dernier. L’occasion de rencontrer ces passionnés d’escrime médiévale.

(suite…)

Continuer à lire

Les plus lus