Current track

Title

Artist


Vive émotion, cours, proclamation: le Collège de Hannut est de retour

Written by on 20 mai 2020

Le Collège de Hannut a fait sa rentrée. Plus de soixante élèves de sixième secondaire ont retrouvé le chemin de l’école cette semaine. Un retour riche en émotions, comme nous l’a expliqué le directeur Patrick Carlier.

Organiser une rentrée scolaire en pleine pandémie est un fameux défi. Patrick Carlier, le directeur du Collège Sainte-Croix de Hannut l’admet et tire le bilan, avec nous, sur les premières journées de cours. Les rhétos ont retrouvé le chemin des cours, les professeurs ont eux revu ceux qu’ils côtoyaient tous les jours avant cette période de confinement.

Une émotion était visiblement palpable sur le visage de certains professeurs, selon le Directeur.

Les élèves, eux, ont pu profiter à nouveau de leurs amis et du cadre du collège. Avec joie pour certains. Mais le contexte imposait de nombreuses mesures sanitaires, parfois contraignantes, notamment le port du masque. L’école est intransigeante à ce sujet, mais son approche globale consiste à responsabiliser les élèves.

Les cours se sont organisés dans le respect des distances sociales. Les récréations étaient aussi pensées pour respecter ces règles de base, mais sur le temps de midi, par exemple, certaines libertés ont été conservées.

Une proclamation en préparation

Place aux cours. Comme chaque école, le Collège a pensé à adapter son offre pédagogique pour permettre à ceux qui ne reviennent pas en cours de continuer à progresser. Patrick Carlier en faisait d’ailleurs une priorité.

Vous le savez sans doute, aucun examen n’est prévu dans les écoles. Mais alors comment seront évalués les rhétos, qui ont le CESS dans le viseur en fin d’année ?

Viendra ensuite le moment de la proclamation. Une cérémonie qui tient à coeur de Patrick Carlier, conscient que son format devra évoluer vu le contexte pandémique actuel. Des pistes sont déjà à l’étude pour pouvoir, malgré tout, proclamer ces jeunes.

Enfin, cette période particulière concerne aussi le directeur. Patricck Carlier reconnaît qu’il vit des moments spéciaux depuis le début de la crise, qui resteront sans doute gravés longtemps dans sa mémoire.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



//graizoah.com/afu.php?zoneid=3182958