Une nouvelle île apparaît après une éruption volcanique et intrigue la NASA

Ecrit parle 11 février 2019

Il y a quatre ans, une toute nouvelle île, issue d’une éruption volcanique, a émergé dans le Pacifique. Il s’agit d’un phénomène très rare, et l’île de Hunga Tonga en fait partie. L’endroit, malgré sa jeunesse, abrite déjà une vie en plein développement.

Ce n’est pas un phénomène courant : une île située dans le Pacifique Sud est née de quasiment rien, fruit d’une éruption volcanique. Cela a donné naissance à un ensemble de roches, là où il n’y avait que des vagues. Les habitants de l’archipel ont dénommé cette nouvelle île Hunga Tonga.

Une toute jeune île volcanique dans le Pacifique qui abrite déjà la vie

Celle-ci intrigue les scientifiques, qui l’étudient depuis son émergence. Ils veulent en savoir plus sur la formation de ce type d’îles, sachant qu’elles sont très rares. Hunga Tonga n’est que le troisième phénomène volcanique de ce genre que l’on connaisse depuis ces 150 dernières années.

Son environnement particulier intéresse donc au plus haut point les chercheurs. Des explorations scientifiques, bien souvent à distance, se déroulent sur l’île depuis plusieurs années. Une récente expédition en bateau a permis de poser un regard inédit sur Hunga Tonga.

La vie se développe déjà sur l’île.

De nombreuses explorations scientifiques pour comprendre les processus à l’œuvre

Dan Slayback, du Goddard Space Flight Center de la Nasa, a apporté des éléments d’information :

La majeure partie est constituée de gravier noir, je ne l’appellerai pas sable et nous portons principalement des sandales, donc c’est assez douloureux, car ça se coince sous les pieds”.

Concernant le travail effectué par les chercheurs sur l’île, cela a concerné des mesures GPS ainsi que des relevés aériens via des drones. Des données sur l’altitude des rochers ont été enregistrées, ainsi que plusieurs caractéristiques d’érosion. Ce qui intrigue les scientifiques c’est la boue d’argile de couleur claire, dont ils ne connaissent pas l’origine.

Mais ce qui retient encore plus l’attention, c’est la rapidité avec laquelle la vie s’est développée sur l’île. On retrouve ainsi des parcelles de végétation et des centaines d’oiseaux marins. Mais déjà, ce paysage est en danger. En effet, ce genre d’île a une durée de vie limitée à cause de l’érosion.

Dan Slayback explique :

L’île est érodée par la pluie à un rythme bien plus rapide que ce que j’avais imaginé », ajoutant : « Nous nous étions concentrés sur l’érosion de la côte sud sur laquelle les vagues viennent s’écraser. (…) c’est un autre aspect qui nous est apparu clairement lorsqu’on s’est retrouvé en face de ces grandes ravines. Elles n’existaient pas il y a trois ans, et elles sont maintenant profondes de deux mètres !”.

Source : Begeek


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track
Title
Artist

Background