Current track

Title

Artist


Fumer ou avoir un mono-sourcil? – Les buzz de la semaine

Written by on 16 novembre 2017

Chaque semaine, Amaury fait le point sur les buzz de la semaine dans Et que ça Buzz! Retrouvez le condensé de l’émission du 16 novembre juste ici…

1) Tu savais que la cigarette était dangereuse?

Ce n’est pas nouveau, la cigarette est dangereuse pour la santé. Mais savez-vous à quel point ? Un youtubeur a fait une expérience pour voir l’impact que la consommation de 30 paquets de cigarettes peut avoir sur notre organisme. Il a pris un bocal, qu’il a rempli de coton. Une pompe vidait le bocal de son air et un petit trou permettait de mettre une cigarette.

L’idée? reproduire l’aspiration de la fumée de cigarette comme si on l’inspirait dans nos poumons. Tout au long de la vidéo, nous pouvons voir l’évolution après un paquet, 2 paquets, et puis tout les multiples de 5 jusqu’à 30. Vous vous en doutez, le résultat est effrayant ! Si le bocal est tout beau tout blanc au début de la vidéo, il est tout crasseux, tout noir et plein de saletés à la fin.

De quoi donner des sueurs froides !

 

2) Critiquer sans savoir est un savoir faire

Toutes les semaines, la presse traite des actualités liées aux migrants, que ce soit sur les déclarations de Théo Franken, sur les rafles, sur les gens qui hébergent des réfugiés etc. La migration prend donc beaucoup de place dans l’actualité, au point que cela influence l’opinion des Belges.

Sociologue à l’Université de Liège, Jean-Michel Lafleur a testé les connaissances des Belges à propos de l’immigration en interrogeant des passants au hasard. En septembre, il a publié un ouvrage avec le scientifique Abdeslam Marfouk afin de briser les idées reçues. Voici quelques unes des 21 questions posées aux passants : “Les immigrés représentent-ils un coût pour les finances publiques de la Belgique?”, “La Belgique est-elle plus généreuse que les autres États à l’égard des immigrés et des demandeurs d’asile?”, ou encore “Les immigrés occupent-ils les emplois des travailleurs belges?”.

Autant de questions que se posent énormément de monde. Ils ont donc réalisé une vidéo, où l’on peut découvrir que les gens ont très fortement tendance à surestimer les chiffres. Un bon moyen de se rendre compte de notre vulnérabilité.

 

3) Un monosourcil pour un vrai problème

Par le biais de son compte Instagram notamment, une Américaine milite pour le monosourcil. Derrière sa démarche, un message : “Soyez vous-mêmes”.

Sophia Hadjipanteli est une mannequin de 21 ans qui a un objectif : bousculer les diktats de la beauté auxquels bien des femmes se soumettent. Pour apporter l’acte aux paroles, elle a décidé de ne plus épiler ses sourcils particulièrement touffus et les assume complètement. Et elle fait même plus que ça ! Elle les a teint en noir pour les rendre encore plus visibles.

Le but est de normaliser ce que la société nous pousse à cacher ou à réparer. Peu importe ce qu’est la chose que vous aimez de vous-mêmes et que les autres n’aiment pas – montrez-leur que vous ne changerez pas pour eux”, explique-t-elle. Une initiative pour le moins originale!

 

4) C’est un truffe de fou

Des objets insolites vendu pour des sommes énormes, il y en a plein. Mais on vient peut-être de passer un cap ce dimanche. Un lot de truffes blanches d’un poids d’environ 850 grammes a été vendu pour 75.000 euros lors de la traditionnelle vente aux enchères d’Alba, dans le nord de l’Italie.

Pour ceux qui ne savent pas, la ville d’Alba, dans le Piémont, accueille chaque année depuis près de 90 ans et pendant presque deux mois une grande foire à la truffe blanche au cours de laquelle se déroule la vente aux enchères. Et c’est donc lors de cette vente aux enchères que 850 malheureux petits grammes de truffes ont été vendu 75.000 euros !

Ça fait quand même un sacré paquet d’argent juste pour quelques champignons qui finiront quand même dans les toilettes au bout du parcours.

 

5) N’ouvre pas ça, fiston…

Cette histoire est le cauchemar de tous. Liam McDonald, un Écossais de 24 ans, a reçu trois photos de sa maman accompagnées de petits cœurs. Celle-ci lui a envoyées accidentellement alors qu’elles étaient adressées à son mari.

Terrifié à l’idée d’ouvrir ces photos, Liam a pris une capture d’écran de la conversation et l’a partagée sur Twitter en demandant s’il devait ou non ouvrir ces photos. Alors évidemment ça a fait un buzz énorme, la grande majorité lui demandant d’ouvrir les photos tandis que d’autres lui conseillaient de ne pas le faire pour ne pas risquer d’être choqué à vie.

Qu’est ce que vous auriez fait vous si vous receviez des photos de votre maman mais qu’elle vous dit juste avant que vous ouvriez la conversastion qu’elle s’est trompée et que ça devait être pour votre père ? Perso j’aurais pas hésité longtemps avant de tout supprimer.

 

6) Boule de Macroneige

On va terminer avec une idée plutôt originale si vous n’êtes pas très inspiré pour vos cadeaux de Noël. Des boules à neige à l’effigie d’Emmanuel Macron étaient en vente au Touquet, où est domiciliée la famille présidentielle.

Jean-Marc Monteuis tient un magasin de souvenirs dans la ville. Avec Maryse Bazzoli, un de ses fournisseurs parisiens, ils ont eu l’idée de fabriquer une boule à neige dans laquelle le président Emmanuel Macron apparaît, avec des bulles comme “Vivement Le Touquet” ou avec son expression favorite, “Et en même temps…”. Une troisième version existe, montrant le président français devant le drapeau européen. Vendues au prix de 10 euros. Mais à peine sortis, les dix prototypes ont immédiatement été vendus.

De plus, à Paris, les trois versions de ces fameuses boules de neige se vendent aussi à merveille, mais attention, selon les créateurs qui se sont exprimés auprès du Parisien, “il n’est pas question de ridiculiser le président”. Alors, ça vous tente une petite boule avec Emmanuel Macron sur votre cheminée ?

 


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *